Biographie

Jeanne Moreau est née, le 23 janvier 1928 à Paris, d'une mère d'origine anglaise qui était danseuse et d'un père français hôtelier. Après avoir passé une partie de son enfance à Vichy, elle achève ses études secondaires à Paris et commence à suivre les cours de théâtre de Denis d'Inès à l'insu de ses parents. Elle fait ses premiers pas sur les planches dans La terrasse de midi, au Festival d'Avignon de 1947. Elle entre six mois plus tard au Conservatoire de Paris. En 1949, elle épouse le réalisateur Jean-Louis Richard avec lequel elle a un fils, Jérôme.

Initialement à la Comédie-Française, elle débute réellement fin 1950 dans la pièce Les Caves du Vatican d'André Gide, mise en scène par Jean Meyer, dans le rôle de la petite prostituée. Ce rôle lui vaut la couverture de Paris Match et les félicitations de Paul Léautaud.

Elle obtient ensuite un autre rôle de prostituée dans une reprise d'Othello, avec Aimé Clariond dans le rôle titre. C'est à cette occasion qu'Orson Welles, qui prépare l'adaptation cinématographique de la pièce, la découvre.

Démissionnant de la Comédie-Française, elle rejoint le TNP de Jean Vilar, se produit au Festival d'Avignon, mais elle y est mal à l'aise et accepte, sur le conseil de Gérard Philipe, la proposition du Théâtre Antoine pour jouer dans la pièce L'Heure éblouissante d'Anna Bonacci (mise en scène de Fernand Ledoux), un rôle, encore une fois, de prostituée. Lors de cette pièce elle rencontre Blaise Cendrars.

En 1951, elle divorce d'avec Jean-Louis Richard.

En 1956, alors qu'elle joue dans la pièce La Chatte sur un toit brûlant, elle rencontre Louis Malle qui prépare le film Ascenseur pour l'échafaud et le scénariste Paul Nimier qui lui présente Paul Morand.

En 1958, lors du Festival de Cannes, elle rencontre François Truffaut qui prépare le film Jules et Jim et Henri-Pierre Roché, l'auteur, qui meurt peu après. Suite au succès du film, elle rencontre Anaïs Nin qui veut Jeanne Moreau pour incarner son héroïne. Le film ne se fait pas mais une solide amitié est née.

Elle part en Californie pour jouer dans une série de films et, lors d'une soirée, Anaïs Nin lui présente Henry Miller qui lui dit un jour : « Surtout, ne dites jamais aux gens avec qui vous travaillez que nous sommes amis, votre réputation serait fichue ». Elle se lie aussi d'amitié avec Tennessee Williams et Peter Brook.

Alors qu'elle joue dans la pièce La Chevauchée sur le lac de Constance avec Delphine Seyrig, Sami Frey, Michael Lonsdale et Gérard Depardieu, elle rencontre Patricia Highsmith, qui vivait près de Fontainebleau, et avec laquelle, elle se lie d'amitié.

En 1977, après son remariage avec le réalisateur américain William Friedkin ( la relation ne durera que deux ans), elle part vivre à New York et découvre le livre Solstice de Joyce Carol Oates, une histoire d'amitié entre deux femmes. Jeanne Moreau veut en faire son troisième film, après Lumière et L'Adolescente. Elle écrit le scénario avec l'auteur du livre, mais les Studios Walt Disney qui sont contactés comme producteurs éventuels, refusent finalement, considérant qu'il s'agit d'une histoire déguisée de lesbiennes, du fait, dans le scénario, de la relation ambiguë entre les deux femmes.

En 1998, elle reçoit des mains de Sharon Stone un hommage de l'Académie des Oscars pour l'ensemble de sa carrière ; il s'agit de la plus haute distinction délivrée par cette Académie pour une comédienne internationale.

Elle a également interprété des chansons en français (notamment écrites par Cyrus Bassiak, Géo Norge, Elsa Triolet, India Song de Marguerite Duras, ou le fameux Tout morose avec Elek Bacsik et Michel Gaudry), dont certaines inspirées par la musique brésilienne, composées par Antoine Duhamel sur ses propres textes.

Depuis 2003, Jeanne Moreau participe activement, comme présidente puis comme marraine fidèle, au Festival International des jeunes réalisateurs Premiers plans d'Angers.

En 2005, en parallèle au festival Premiers plans, Jeanne Moreau créa une école de cinéma, "Les Ateliers d'Angers" qui est une main tendue à la relève. Chaque année depuis 2005, cette formation accueille une vingtaine de jeunes réalisateurs européens en quête de perfectionnement en techniques cinématographiques, afin de passer du court métrage au long métrage.

Elle est promue au grade de commandeur dans l'Ordre national du Mérite début janvier 2007

En 2008, à l'occasion de ses quatre-vingts ans et de ses soixante ans passés sur le grand écran, de nombreux hommages lui sont rendus, notamment au Festival Premiers Plans d'Angers et à la Cinémathèque française. Jeanne Moreau reçoit un Super César d'honneur lors des Césars 2008, pour consacrer sa carrière.

En 2010, elle enregistre l'intégrale du "Condamné à mort" de Jean Genet, interprété avec Etienne Daho et réalisé par ce dernier.


Source : Wikipédia